MERCI DE VOTRE VISITE

Les informations contenues dans  ce site ( Textes - Photos - Documents ) sont protégées par un copyright; rappelé par la signalétique "@ Le Couteau " présente en bas à gauche de chaque page

Gilles BOULET a dû profiter du confinement pour mettre la dernière main à son ouvrage "Couteaux Traditionnels et néo-régionaux du Massif Central",

sorti en Août 2020.

Comme le précise son titre, vous y retrouverez des couteaux traditionnels déjà décrits dans sa publication précédente "Dico-Chineur des couteaux pliants".

Mais s'y adjoignent les créations à caractère très local, inspirées par une ville, une rivière, un mont, une tradition . . .

100 pages bien illustrées, de présentation claire et précise.

Il trouvera naturellement sa place dans vos lectures favorites.

Voir le nouveau chapitre sur les marquages "arabes"

Dernière mise à jour 

16  / 09 / 2020

****

Parmi les insertions récentes :

Tailles des Opinels actuels / Régionaux / Opinel / Fabrication actuelle

"BOULEDOGUES U.S." Précisions / Régionaux / Manufrance / Bouledogue 

Marquages arabes et Marquages / Couteliers & Marquages / Marquages

Jean Michel CAYRON / couteliers et marquages / couteliers d'art et artisans

Catalogue RENARD & COURTOT / Catalogue

Mini Catalogue "Le Couteau de Thiers"

La Coutellerie à MOULINS / Couteliers et marquages / couteliers et Fabricants / MOULINS

Catalogue BROSSARD DACHÉ 1950 (50 pages) / Catalogues

Catalogue SABATIER Jeune 1921-1930  / catalogues

Pistolet Dague 1850 / Couteaux dédiés / couteaux curieux

Catalogue TICHET / Catalogues

Coutellerie TICHET à Paris /Couteliers & Marquages / Couteliers revendeurs / 75

L' AURILLAC / couteaux régionaux / Aurillac

Le TUMI, couteau sacrificiel INCA / couteaux dédiés / usage exclusif / autres

LES COUTEAUX TRUFFIERS / Couteaux dédiés / couteaux de métier ou de fonction / Agriculture  . . .

KITA Couteaux assistés & pinces / Techniques / systèmes/ ouverture assistée / KITA

Taille des lames / Technique / tailles

Vente F.A. PETER Novembre 1984 / Catalogues / Catalogues de vente

FRANCE EXPORTATION / Couteliers & fabricants de Thiers

LE DONJON / couteaux régionaux

Couteliers et Revendeurs / présentation / Couteliers & Marquages / couteliers revendeurs

Jean TANAZACQ - son parcours personnel / Couteliers / Couteliers d'Art

Collection de 550 PIN'S de coutellerie / Autour du Couteau

L' Automatique DAVID - Gimel Bargeon / Techniques / Automatiques 1

Catalogue TARRY LEVIGNE / catalogues

Le NAJAC  / couetaux régionaux / couteaux néo-régionaux

Catalogue DUCHER années 1950 / catalogues

Le chateau du Pirou, par J.Louis GARRET

Pour les passionnés des COUTEAUX & de la COUTELLERIE ancienne !

Le couteau dont a rêvé Jacques POIRIER (1922-2005) fabuleux peintre français, "Pape" du Trompe-l'Oeil

Ce site est en construction permanente

Il est appelé à se modifier progressivement.

N' hésitez pas à y faire un tour régulièrement, afin de voir les nouveaux apports.

Lorsqu'il s'agit d'un nouveau chapitre, cette information apparait à gauche, sous le libellé "Insertions Récentes"; mais de nombreux enrichissements sont apportés régulièrement dans des chapitres déjà  existants.

Les noms des chapitres suivis de 2 astérisques sont ceux qui ont déjà été abondés, au moins  partiellement.

Merci d'avance pour votre contribution et vos autorisations de reprises d'infos, de photos ou de publications



      Merci  amical au MILLIONIÈME visiteur du 04 09 2020 !

      Le compteur des 100.000 suivants est reparti . . .

" COUTEAUX DE FRANCE " vient de paraitre !

Bien entendu, si vous êtes collectionneur éclairé ou simplement passionné, vous connaissez de nombreux couteaux dits "régionaux".

Même sur ceux-ci, vous allez apprendre beaucoup : à grand renfort de documents rares ou inédits, de témoignages, de correspondances privées ou commerciales, d'extraits de catalogues anciens . . . , Christian LEMASSON nous plonge dans les origines mêmes de ces couteaux enracinés dans la culture rurale collective.

Et vous découvrirez bien d'autres couteaux "régionaux" , parfois de faible diffusion ou de persistance historique courte, mais qui font partie intégrante de l'histoire de ce "couteau outil du quotidien".

Vous côtoierez aussi les couteliers d'antan, parfois simples taillandiers s'essayant au couteau basique; avec toute la gamme des statuts qui s'échelonnent du coutelier fabricant au coutelier simplement revendeur, en passant par le revendeur faisant fabriquer à sa marque, parfois aussi en créant son modèle. . .

Une iconographie très abondante accompagne ces informations précieuses, que je vous engage vivement à découvrir. Bonne lecture !

Le Leatherman  militaire          ROMAIN

Voilà un couteau étonnant à plus d'un titre, et qui donne un sacré coup de vieux aux couteaux suisses, ou aux plus récents encore couteaux-outils américains.

Il est militaire . . . et romain !

L'original, auquel il manque toute une partie de la lame, corrodée au fil des ans, figure dans des résultats de fouilles remontant à l'époque des guerres puniques; il est situé à environ -250 à -200 ans av JC.

Il s'agit d'un objet très élaboré, vraisemblablement réservé à des officiers ou des dignitaires. Les soldats de base disposaient, eux, du célèbre poignard à tout faire, le PUGIO. D'une longueur d'environ 30 cm, il comportait une lame lancéolée, élargie au centre. l'exemplaire représenté en bas à droite est celui retrouvé à Haltern en 2019, dans un remarquable état de conservation.

Pour en revenir au couteau multifonction, il évoque bien sûr les trousses de voyage d'officier, qui ont existé plus tard dans bien des pays et des armées. On peut en voir les divers usages sur l'exemplaire initial, ou sur la très belle reconstitution qui en a été faite. Certains sont très classiques, comme la lame ou l'alène; d'autres plus surprenants comme le rogne-ongles; ou celui permettant de retirer les bouchons de cérumen des oreilles !

Mention spéciale sur l'ambigüité concernant l' "ouvre-bouteille" . S'il en a la silhouette, rien à voir bien sûr avec un quelconque décapsuleur . . . la capsule n'existait pas encore. Ce qui existait déjà, c'était le "flacon", fine bouteille à col long, se terminant par un système de bouchage. Celui-ci consistait souvent en une cheville de bois bien enfoncée après avoir été entourée d'une pièce de toile, de certaines feuilles résistantes, voire d'un mélange d'argile et de plâtre. A noter qu'ont pu être également utilisées des écorces enroulées qui font figure de précurseurs des bouchons de liège.

L'ouvre bouteille permettait ainsi de coincer la cheville avant de lui faire faire une rotation, et de l'extraire.