MERCI DE VOTRE VISITE

Les informations contenues dans  ce site ( Textes - Photos - Documents ) sont protégées par un copyright; rappelé par la signalétique "@ Le Couteau " présente en bas à gauche de chaque page

903Dernière mise à jour 

25  / 11 / 2021

****

Parmi les insertions récentes :

Le BOIS plus dur que l'ACIER !! / technique/ Acier

L'AFFUTAGE selon Opinel _Affuter & Affiler / Technique / Affutage

Les couteaux de notation / voir couteaux dédiés / couteaux religieux

OKAPI"Maïs" : étranger/Allemagne / Okapi

Douk Douk : CLONES à céder

Angel NAVARRO / Couteliers & Marquages / Couteliers d'Art

L'OPIROI / régionaux / Opinel / Anciens

COGNET ; l'embouti n° 313 / régionaux / Douk Douk / Autres productions / Emboutis

BOULEDOGUES Américains / Etranger / USA

Couteaux turcs d'ANATOLIE / Etranger / Turquie

DUCHER coutelier / couteliers et fabricants de Thiers / Ducher

Couteaux Historiés:La Patineuse et l'Alpiniste de Fonteix /Historiés et figuratifs / Historiés

BADAUD Compléments / Couteliers de Thiers / Badaud / Rajout

Catalogue feuillets CMC . catalogues / Cie Métropolitaine Coloniale

Les MATCHETTES Heinrich Schmidtt Feuillets catalogue / Etranger / Allemagne

Les TRATTENBACHER autrichiens / Etranger / Autriche

Tailles des Opinels actuels / Régionaux / Opinel / Fabrication actuelle

"BOULEDOGUES U.S." Précisions / Régionaux / Manufrance / Bouledogue 

Marquages arabes et Marquages / Couteliers & Marquages / Marquages

Jean Michel CAYRON / couteliers et marquages / couteliers d'art et artisans

Catalogue RENARD & COURTOT / Catalogue

Mini Catalogue "Le Couteau de Thiers"

La Coutellerie à MOULINS / Couteliers et marquages / couteliers et Fabricants / MOULINS

Catalogue BROSSARD DACHÉ 1950 (50 pages) / Catalogues

Catalogue SABATIER Jeune 1921-1930  / catalogues

Pistolet Dague 1850 / Couteaux dédiés / couteaux curieux

Catalogue TICHET / Catalogues

Coutellerie TICHET à Paris /Couteliers & Marquages / Couteliers revendeurs / 75

L' AURILLAC / couteaux régionaux / Aurillac

Le TUMI, couteau sacrificiel INCA / couteaux dédiés / usage exclusif / autres

LES COUTEAUX TRUFFIERS / Couteaux dédiés / couteaux de métier ou de fonction / Agriculture  . . .

KITA Couteaux assistés & pinces / Techniques / systèmes/ ouverture assistée / KITA

Taille des lames / Technique / tailles

Vente F.A. PETER Novembre 1984 / Catalogues / Catalogues de vente

FRANCE EXPORTATION / Couteliers & fabricants de Thiers

LE DONJON / couteaux régionaux

Couteliers et Revendeurs / présentation / Couteliers & Marquages / couteliers revendeurs

Jean TANAZACQ - son parcours personnel / Couteliers / Couteliers d'Art

Collection de 550 PIN'S de coutellerie / Autour du Couteau

L' Automatique DAVID - Gimel Bargeon / Techniques / Automatiques 1

Détail du tableau LE JUGEMENT DERNIER par Hiéronymus BOSCH (16ème)

Pour les passionnés des COUTEAUX & de la COUTELLERIE ancienne !

Le couteau dont a rêvé Jacques POIRIER (1922-2005) fabuleux peintre français, "Pape" du Trompe-l'Oeil

Ce site est en construction permanente

Il est appelé à se modifier progressivement.

N' hésitez pas à y faire un tour régulièrement, afin de voir les nouveaux apports.

Lorsqu'il s'agit d'un nouveau chapitre, cette information apparait à gauche, sous le libellé "Insertions Récentes"; mais de nombreux enrichissements sont apportés régulièrement dans des chapitres déjà  existants.

Les noms des chapitres suivis de 2 astérisques sont ceux qui ont déjà été abondés, au moins  partiellement.

Merci d'avance pour votre contribution et vos autorisations de reprises d'infos, de photos ou de publications



             Merci  amical au 1,3 MILLIONIÈME visiteur

                            du  04 11 2021  !

          Le compteur des 100.000 suivants est reparti . . .

 

Rappel de la vie et

 

l'oeuvre de ce 

 

merveilleux coutelier

 

A retrouver en accédant à la rubrique "Couteliers et Marquages; puis à "Couteliers d'Art"

La Permanence d'une Marque

LA MANUFACTURE COGNET

Entre cette facture de 1952 et ce "bestiaire" de 1980, il est pertinent de noter la remarquable permanence des marquages revendiqués.

Seules 4 marques (présentes dans des panneaux rectangulaires) ne figurent plus: dont 2 marques en dérivatif "inox", que l'on mettait en avant à l'époque pour des raisons commerciales

           Modèles très anciens du BUNDU (extrait de catalogue)

Appelés tantôt " couteaux de réfectoire conventuels ", tantôt " couteaux de notation ", ils comportent une courte partition musicale gravée sur la lame, différente selon la face.

Il s'agit de 2 prières traditionnelles en usage dans les couvents et les monastères:

          - Le BENEDICITE : " quae sumpturi sumus benedicat trinus et unus "

          - Le GRATIARUM ( actions de grâce en remerciement ): " pro tuis beneficiis deus gratias ".

A noter que, sur certaines collections de ces couteaux, la partition varie selon la voix: Basse, Ténor, Contreténor et Supérius, conformément aux registres de l'époque.

Ces couteaux  liturgiques comportaient une lame en acier supportant les textes gravés. Les manches étaient le plus souvent fabriqués en ivoire et os (parfois teinté), ainsi qu'en ébène. Pour le décor, c'est la gravure qui était utilisée; parfois également avec quelques motifs en cuivre insérés.

Ajoutée à ces décors plutôt luxueux, leur  longueur d'environ 30 cm amène à penser qu'ils appartenaient davantage aux éléments de présentation qu'aux couverts fonctionnels. Peut-être étaient ils utilisés pour la découpe ?

Il semblerait que les premiers d'entre eux aient vu le jour en Italie, avant de franchir notre frontière; comme d'ailleurs l'essentiel du style Renaissance , dans la jeune foulée enthousiaste de Catherine de Médicis.

Ces couteaux sont des pièces de musée particulièrement rares. En Angleterre, le Victoria and Albert Museum de Londres, ainsi que le Fitzwilliam Museum de Cambridge en exposent quelques exemplaires.

modèles exposés à Cambridge - manches en ivoire et ébène 

En France, quatre très beaux modèles, richement décorés, sont répertoriés par le Musée du Louvre, et présentés au Musée de la Renaissance d' Ecouen ( Val d'Oise ) . C'est Alexandre Charles SAUVAGEOT, grand collectionneur, qui en fit don au Louvre en 1856.