Quelle classe pour ce couteau réalisé par Zhigzhit Bayashkalanov, à l'occasion du salon COUTELLIA 2017 !

Encore plus beau sur son socle artistique .

Les informations contenues dans  ce site ( Textes - Photos - Documents ) sont protégées par un copyright; rappelé par la signalétique "@ Le Couteau " présente en bas à gauche de chaque page

Dernière mise à jour

19/10/ 2017

****

Parmi les insertions récentes :

Le DOUK-DOUK vu par J.M. LAROCHE / régiuonaux / douk-douk / customisés

Clone DOUK-DOUK de Pradel Frères "Au Bidon" / régionaux / douk-douk / copies

Marques de SOLINGEN / Etranger / Allemagne

BOST SARRY / DEMOLLE : Catalogue

COUTELIERS de PARIS en 1922 / Documentation / autres

Liadou : modèles 2017

Le CANIF-REVOLVER (couteaux dédiés / couteaux curieux) 1921

La coutellerie de Chatellerault en 1910 ( par Camille PAGÉ)  / Autour du couteau / villes coutelières

catalogue WESTENHOLM 1930 marque I*XL et couteaux Barlow

Catalogue SHEFFIELD 1816

Catalogue Jacques MONGIN

Couteaux Commémoratis Révolution Française / Historiés

Catalogue PRADEL CHOMETTE

Couteaux Figuratifs : Les ANIMAUX

Le NONTRON / régionaux

catalogue 1991 de la COUTELLERIE NONTRONNAISE

DELAIRE Forges (Couteliers/fabricants/Thiers)

Le chateau du Pirou, par J.Louis GARRET

La Coutellerie Etrangère

Il n'est pas ici question d'une présentation exhaustive des différentes coutelleries du monde. Mais simplement d'un éclairage sur celles d'entre elles qui nous sont les plus familières

           ** ALLEMAGNE**

Les Marques de SOLINGEN

SOLINGEN, ville de l'ouest de l'ALLEMAGNE, toute proche de la Ruhr, son poumon industriel, est bien connue comme une ville coutelière. Elle est à l'Allemagne ce que Thiers est pour la France, Sheffield pour l'Angleterre, ou Maniago pour l'Italie.

On y situe à la seconde partie du 14ème siècle le début d'une activité de coutellerie structurée.

Sont encore rassemblées à Solingen de nombreuses sociétés de coutellerie, aussi connues que Böker, Henckels, Klass, Puma ou Wingen.

Une firme telle que Wüsthof ( dont un des  logos représente un trident de gladiateur) s'honore de fabriquer des couteaux dans la même ville depuis 1814 .

Le document ci-dessous, de lisibilité moyenne, rassemble les grandes marques présentes sur ce site industriel.

La coutellerie OKAPI

             MODELES LES PLUS CONNUS DE LA COUTELLERIE OKAPI

OKAPI

La Société a été créée en 1902, à Solingen, par Ernst GERLING, alors restaurateur. Elle restera jusqu’au bout une société familiale allemande, dirigée par 3 générations successives de Gerling.

Dès le début, ses productions sont donc tournées vers la fourniture de matériel pour restaurants ; avec un volet Métallurgie et fabrication de couteaux ; et un volet bois compressé servant à la fabrication de plateaux, de plats . . . cette production là a été importante ; et surtout après l’énorme succès de semelles de chaussures fabriquées selon ce concept !

Pour les couteaux, il s’agissait plutôt , au moins dans un premier temps, de couteaux de cuisine, de service, et de plein air : genre scout.

Au sein de la gamme des couteaux pliants, un gros pourcentage de couteaux à manches emboutis.

Les plus connus sont bien sûrs les systèmes à palme;mais cette grosse production est surtout liée à l’évolution de la maison : la majeure partie de la coutellerie fermante était exportée vers l’Afrique ; d’où le choix du symbole de l’Okapi, présent dans de nombreux pays de l’ Afrique centrale.

Afin de minimiser les coûts de transport et de main d’œuvre (déjà !), des usines de production ont été créées en Afrique du Sud et ont pris le relais de la production allemande. D’un avis général, la qualité est rapidement devenue plus discutable ; mais les volumes ont considérablement augmenté !

La maison mère de Solingen a fermé ses portes en 1987, dans le cadre d’un conflit avec la mairie, l’expropriant de ses terrains pour construire une autoroute.

La production sud-africaine se poursuit.

Exemplaires anciens et variés de couteau OKAPI de fabrication allemande

OKAPI, MERCATOR (également germanique) et DOUK-DOUK : une philosophie commune d'un couteau simple et métallique

S'il a bien une forme usuelle, ce modèle laqué vert s'inspire des types "squelette"

D'une forme rappelant l' Yssingeaux, ce couteau à manche cacole est décoré; pratique également appliquée en Allemagne à des couteaux fixes de genre "scout"

Cacole aussi, et avec son  faux quillon, ce modèle rappelle les Bundu de la manufacture COGNET

Toujours avec un manche en tôle emboutie et une lame à pan coupé, celui-ci a une allure vaguement militaire

Ici, le manche est en métal plein, avec un décor gravé assez recherché

La forme est bien sûr celle du "Massu", dit aussi "Alsacien". Rien d'étonnant, vu la proximité géographique

Modèle de forme "London", avec lame pied-de-mouton; marqué BEST

Voilà un couteau qui ressemble diablement au "NIRUS" produit par France Exportation !

 

 

Sur ces modèles récents, le marquage de lame indique "South Africa"

OKAPI propose également de la coutellerie de service

** ANGLETERRE **

Couteaux BARLOW

George WESTENHOLM

Se reporter à la section "CATALOGUES"

** ESPAGNE **

Ces marchands ambulants de rue , photographiés en 1923 devant la gare d' Albacette, portent le traditionnel "CINTO"; sorte de ceinture-foulard qui peut aussi bien transporter que présenter les couteaux. Pour des manifestations plus importantes, ou pour des voyages plus longs, ils pouvaient utiliser une sorte de valise en bois, dite"CARPETTO", l'équivalent des "Marmottes" des colporteurs français

LA COUTELLERIE ESPAGNOLE

Cette plaquette a été produite en 2007, à l'occasion d'une exposition à THIERS. Les couteaux espagnols présentés proviennent pour l'essentiel des collections du M.C.A. , le musée d'Albacete; mais aussi de collections particulières.

Il existe plusieurs moyens de faire défiler ou de choisir une page.

Celui qui donne la meilleure lisibilité consiste à ouvrir en plein écran (carré avec flèche, à droite sous le display) et de faire avancer ou reculer avec les flèches du  pavé numérique de votre ordinateur

** FINLANDE **

Marttiini

Cette production, pour beaucoup destinée aux chasseurs, est souvent reconnue par l'écriture d'identification et les dessins qui revêtent  les lames de ses couteaux "lapons".

Couteaux de chasse traditionnels à fourreau de cuir décoré

Versions contemporaines

Marttiini sort parfois du classicime, ici avec avec une belle lame en Damas

Les pêcheurs sont aussi des clients fidèles, avec ces couteaux "à fileter"; en version traditionnelle ou moderne

Quelques "fantaisies" de toute beauté !

Assez récemment, des couteaux fermants se sont ajoutés à la production de toujpurs, celle des lames fixes

Après la chasse ou la pêche, place aux cuisiniers !

 ** RUSSIE **

Quelle classe pour ce couteau réalisé par le coutelier d'Art Zhigzhit Bayashkalanov, à l'occasion du salon COUTELLIA 2017 !

Encore plus beau sur son socle artistique .