MERCI DE VOTRE VISITE

Les informations contenues dans  ce site ( Textes - Photos - Documents ) sont protégées par un copyright; rappelé par la signalétique "@ Le Couteau " présente en bas à gauche de chaque page

Gilles BOULET a dû profiter du confinement pour mettre la dernière main à son ouvrage "Couteaux Traditionnels et néo-régionaux du Massif Central",

sorti en Août 2020.

Comme le précise son titre, vous y retrouverez des couteaux traditionnels déjà décrits dans sa publication précédente "Dico-Chineur des couteaux pliants".

Mais s'y adjoignent les créations à caractère très local, inspirées par une ville, une rivière, un mont, une tradition . . .

100 pages bien illustrées, de présentation claire et précise.

Il trouvera naturellement sa place dans vos lectures favorites.

Voir le nouveau chapitre sur les TASCHENFEITEL

Dernière mise à jour 

03  / 11 / 2020

****

Parmi les insertions récentes :

Les TRATTENBACHER autrichiens / Etranger / Autriche

Tailles des Opinels actuels / Régionaux / Opinel / Fabrication actuelle

"BOULEDOGUES U.S." Précisions / Régionaux / Manufrance / Bouledogue 

Marquages arabes et Marquages / Couteliers & Marquages / Marquages

Jean Michel CAYRON / couteliers et marquages / couteliers d'art et artisans

Catalogue RENARD & COURTOT / Catalogue

Mini Catalogue "Le Couteau de Thiers"

La Coutellerie à MOULINS / Couteliers et marquages / couteliers et Fabricants / MOULINS

Catalogue BROSSARD DACHÉ 1950 (50 pages) / Catalogues

Catalogue SABATIER Jeune 1921-1930  / catalogues

Pistolet Dague 1850 / Couteaux dédiés / couteaux curieux

Catalogue TICHET / Catalogues

Coutellerie TICHET à Paris /Couteliers & Marquages / Couteliers revendeurs / 75

L' AURILLAC / couteaux régionaux / Aurillac

Le TUMI, couteau sacrificiel INCA / couteaux dédiés / usage exclusif / autres

LES COUTEAUX TRUFFIERS / Couteaux dédiés / couteaux de métier ou de fonction / Agriculture  . . .

KITA Couteaux assistés & pinces / Techniques / systèmes/ ouverture assistée / KITA

Taille des lames / Technique / tailles

Vente F.A. PETER Novembre 1984 / Catalogues / Catalogues de vente

FRANCE EXPORTATION / Couteliers & fabricants de Thiers

LE DONJON / couteaux régionaux

Couteliers et Revendeurs / présentation / Couteliers & Marquages / couteliers revendeurs

Jean TANAZACQ - son parcours personnel / Couteliers / Couteliers d'Art

Collection de 550 PIN'S de coutellerie / Autour du Couteau

L' Automatique DAVID - Gimel Bargeon / Techniques / Automatiques 1

Catalogue TARRY LEVIGNE / catalogues

Le NAJAC  / couetaux régionaux / couteaux néo-régionaux

Catalogue DUCHER années 1950 / catalogues

Le chateau du Pirou, par J.Louis GARRET

               L 'AUTRICHE

Le "Taschenfeitel" de Trattenbach

Certes, sa silhouette est bien plus familière que son nom. Mais c'est un couteau profondément ancré dans la tradition rurale autrichienne

Le "Taschenfeitel" de Trattenbach est un petit couteau fabriqué depuis des siècles en Haute Autriche, dans cette petite bourgade de TRATTENBACH (dans la vallée du Trattenbachtal, qui accueillait autrefois de nombreux ateliers de Forge, fabriquant armes et faux).

Il est aussi appelé "Trattenbacher" ou "Trattenbach zauckerl".

L'activité coutelière est attestée dans cette vallée, au moins depuis 1422, date à laquelle elle est relatée sur des documents; les couteaux pliants apparaissant au 16ème siècle. Il est à noter que les armoiries de la ville de Ternberg, à laquelle est désormais rattachée Trattenbach , incluent le célèbre couteau local.

En haut à droite, armoiries de la ville de TERNBERG . En haut à gauche, une pancarte-enseigne actuelle. En bas à gauche, rare décoration d'un culot de manche. En bas à droite, sculpture monumentale à la gloire du célèbre couteau local.

Les couteliers locaux étaient organisés en Guildes, jusqu'à l'arrivée des machines, qui ont rapidement eu raison des ateliers familiaux ou individuels. Malgré la création d'une coopérative, les fermetures ont continué: il ne restait plus que 6 ateliers vers 1950, au lieu des 16 entreprises familiales qui avaient produit jusqu'à 8 millions de feiteil par an !

Il se vendait bien car sa simplicité permettait une production à très bas prix; et de nombreux modèles ont pu être déclinés à partir du modèle de base.

Trois étapes de la fabrication ( à noter la technique et l'outillage bien particuliers de l'émouleur, certainement dictés par la finesse de la lame). Comme on peut le voir, l'atelier-musée accueille des sessions pédagogiques avec de jeunes enfants .

Le village de Trattenbach a eu l'idée de sauvegarder ce patrimoine en créant un village-musée, où sont toujours produits des couteaux dans la Manufacture de Löschenkohl;  mais qui est surtout une vitrine pour le savoir-faire ancestral; et qui accueille même des classes d'élèves scolarisés.

Un fabricant, Hack Stainless, poursuit une fabrication assez importante, avec une vaste gamme de couteaux, distribuée aussi bien en marché intérieur qu'à l'exportation.

Deux Deux marquages très anciens ( la Faucille et le Sabre) Un marquage texte (BERGER  ?) et une toute récente édition commémorative.

Le couteau lui-même est d'une grande simplicité : Un manche de bois tourné, sur lequel est montée une lame de silhouette "turque', simplement fixée par un seul "clou"; et doté d'une fine virole destinée à renforcer le bois (en général du hêtre), pour éviter l'éclatement à l'effort. Il faut dire que ce couteau rustique est utilisé pour bien des fonctions ; du casse-croute au bricolage, des jeux d'enfants aux champignons, de l'épluchage au jardinage . . . il fait en tout cas de ces couteaux "qu'on a dans la poche tout le temps" !

Le manche affecte souvent une forme de quille, décorée de stries également tournées, et souvent dotée d'une peinture de couleur plutôt vive. Il existe aussi des productions à manche tourné droit.

A côté des modèles traditionnels, des "customs" utilisant le les bois de cerf et de chevreuils.

Très récemment, on a commencé à produire des feiteil d'un modèle plus luxueux, avec des manches en bois de cerf, parfois même en partant d'une couronne de chevreuil.

la virole de renfort parait parfois bien symbolique, vu la finesse du métal; et elle est rarement complète.

La lame est constituée d'une tôle d'acier très fine ( généralement 2mm) et porte un onglet sommaire situé le plus souvent en tête de lame, sur la partie la plus évasée, et se résume plutôt à un petit "trait" de faible profondeur. Certains modèles en sont même dépourvus.

Le marquage de lame représente le plus souvent un fusil ancien, d'un graphisme naïf. D'autre marquages existent néanmoins (voir photos et tableau).

Le TASCHENFEITEL de TRATTENBARCH est entré au patrimoine mondial de l'UNESCO en 2015.

UNE MAGNIFIQUE COLLECTION PRIVÉE