Couteau COGNET à lame serpette - Marquage AU LIEVRE

Les informations contenues dans  ce site ( Textes - Photos - Documents ) sont protégées par un copyright; rappelé par la signalétique "@ Le Couteau " présente en bas à gauche de chaque page

Grand modèle de Laguiole 14cm fermé) réalisé par Angel NAVARRO en 1991. manche ivoire / lame hispanisante / technique des platines retournées !

Dernière mise à jour

30/06/ 2017

****

Parmi les insertions récentes :

Le CANIF-REVOLVER (couteaux dédiés / couteaux curieux) 1921

La coutellerie de Chatellerault en 1910 ( par Camille PAGÉ)  / Autour du couteau / villes coutelières

catalogue WESTENHOLM 1930 marque I*XL et couteaux Barlow

Catalogue SHEFFIELD 1816

Catalogue Jacques MONGIN

Couteaux Commémoratis Révolution Française / Historiés

Catalogue PRADEL CHOMETTE

Couteaux Figuratifs : Les ANIMAUX

Le NONTRON / régionaux

catalogue 1991 de la COUTELLERIE NONTRONNAISE

DELAIRE Forges (Couteliers/fabricants/Thiers)

Le chateau du Pirou, par J.Louis GARRET

Copies, Contrefaçons . . . Les CLONES de DOUK-DOUK

Lorsqu'un couteau rencontre un tel succès commercial, qu'il est de surcroît de conception simple mais inovante, il ne peut pas échapper à la contrefaçon ! Telle est la rançon du Douk-Douk, copié en toute bonne foi à une époque était une pratique admise; mais aussi contrefait sciemment, ou recherchant tout simplement à supplanter l'original sur des marchés prometteurs.

On trouve évidemment un peu de tout; parfois de très belles fabrications; mais aussi du travail de très bas de gamme, avec des tôles bien minces pour résister à un emploi soutenu !

Elles sont nombreuses, ces copies anonymes un peu fatiguées, qu'il est impossible d'attribuer à tel ou tel coutelier.

"Pradel" ou non, Grands ou petits, des découpes variées . . . l'improvisation tient lieu de talent !

Des versions "ARABISANTES"

Le Douk-Douk ayant surtout rencontré son marché dans les pays arabes de l'Afrique du Nord, les autres couteliers thiernois se sont ingéniés à trouver des graphismes de marquage qui classent au premier coup d'oeil leur couteau comme un produit spécifique du Maghreb.

Il suffit de regarder cette boite - elle, authentique, qui servait à expédier les douk-douk de base (les n°815) au Maghreb pour voir que les caractères arabes étaient très présents, pour une bonne communication. Du coup, de nombreuses copies thiernoises s'en sont inspirées .

Il semblerait que cette gravure signifierait "L'Ami" ?

Encore un texte à décrypter. Par contre, le fabricant était certainement FRANCE-EXPORTATION, qui a produit de nombreuses variantes de son clone; mais le plus souvent avec cette "fausse mitre" composée de 3 tirets et une tête festonnée à 3 lobes.

Qui trouvera l'astuce contenue dans ce mystérieux "CHNEG ITIR" ? pour ma part, j'ai séché !  La production FRANCE-EXPORTATION est plus clairement identifiée grace au nombre "66" présent sur la lame .

Certes un nom à consonnance arabe; mais dont le sens n'est pas établi

Une création nettement plus tardive de Gabriel DUMOUSSET : EL BEY

Dans ces colonies ou protectorats, le Français était une langue assez pratiquée pour que les noms de dignitaires puissent l'utiliser. L'EMIR était fabriqué par Alexis CORNET.

Cet arabe à turban est également une création de CORNET, déposée en même temps que "L'Emir" au début des années 50. le sigle A.F.A n'est que la succession de ses 3 prénoms: Alexis Félix Alphonse

LE MECHOUI: un couteau certes, mais aussi un plat local apprécié des européens. Création de la maison SARRY, puis repris par SABATIER

Si Sarry a misé sur la viande, c'est Joseph DOURIS EXTRAT qui propose l'accompagnement, avec son "KOUSS-KOUSS"

Des versions EXOTIQUES

GONIN propose très tôt sa version outre-atlantique : LE COW-BOY

Après le film de 1933, KING-KONG devient aussi un couteau !

Le KAMA de SANNAJUST BOURGADE - en 2 tailles - reprend dans son marquage la silhouette symétrique du QUAMA, grand coutelas bien connu en Orient, et vraisemblablement originaire du Caucase

Fait rare: Le KAMA a également été proposé avec un manche arrondi, en Bec de Corbin

Des marques Thiernoises

L'INVINCIBLE est l'une des très nombreuses marques déposées par Marius COUZON

"661 VÉRITABLE" était la marque de COUVREUX de RAZOUT, important coutelier thiernois

Le même modèle, en beaucoup plus fatigué (!), mais sur lequel le marquage est plus lisible

Cette production COUVREUX Frères porte le célèbre quart de lune de son lointain prédecesseur BATISSE

ESTIVAL a très tôt vendu ces clones, où la fleur gravée du manche rappelle la finition festonnée du haut de manche. Curieusement le talon de lame porte le nom "LAGUIOLE", article dont Estival s'était fait un article de vente favori

Cet exemplaire figure déjà sur cet ancien catalogue ESTIVAL. Le talon de lame est marqué "AU BIDON" Pradel Frères

Le clone central est marqué au "TRAIT D'UNION", marquage de PEYLAIRE MURE (ancien catalogue )

 

Ce catalogue de BADAUD MATHIEU a lui aussi son propre modèle, portant sur la lame le célèbre pêcheur croulant sous le poids d'un énorme poisson

Ce joli modèle à tête festonnée et bélière laiton porte le marquage ancien "66 MENIERE", alors propriété de FRANCE-EXPORTATION

Ce modèle est aussi un " 66 " de FRANCE-EXPORTATION; mais, outre sa lame décorée, il s'est enrichi de côtes cacoles en relief

Beaucoup de créativité pour Marcel CHARLES, qui ne produisit pas moins de 3 modèles différents de clones à " L'OURS ", encadré de 2 doubles chevrons

Modèle à lame décorée d'un feston pointillé. marquage de manche ET de lame. Bélière noire

 

Modèle à bélière blanche. Lame marquée PRADEL

Etonnant modèle à système d'éjection automatique de lame. Pour le supporter, la tôle pliée est épaisse.

Ce couteau de FOURBET TARRERIAS, appelé "Le Riffain" en souvenir de la Guerre du Rif, s'est certainement inspiré de la silhouette du Douk-Douk. Pour autant, il ne peut être qualifié de clone; puisqu'il ne s'agit pas d'un manche de tôle pliée, mais de 2 côtes métalliques rivetées de façon très classique sur un ressort

Des Inconnus ?

BASTOS : peut être une publicité ?

Certes un air de famille. Mais, avec son tire-bouchon, on est plus près du clone de MERCATOR que de celui de DOUK-DOUK

Des Etrangers

C'est en Allemagne que la Firme OKAPI a créé ce clone

Sur ces 2 pages de catalogues, se trouvent des copies manifestes de DOUK-DOUK réalisées par la coutellerie Allemande OKAPI

Modèle plus récent: le manche est bien tôle repliée, mais le système de ressort est différent. On ne peut donc pas parler ici de contrefaçon.

L' Italie a produit 2 principales marques de clones du Douk-Douk : CACTUS, en 2 tailles; et SENDAGOR, produit à Maniago