Quelle classe pour ce couteau réalisé par Zhigzhit Bayashkalanov, à l'occasion du salon COUTELLIA 2017 !

Encore plus beau sur son socle artistique .

Les informations contenues dans  ce site ( Textes - Photos - Documents ) sont protégées par un copyright; rappelé par la signalétique "@ Le Couteau " présente en bas à gauche de chaque page

Dernière mise à jour

21/11/ 2017

****

Parmi les insertions récentes :

Le DOUK-DOUK vu par J.M. LAROCHE / régiuonaux / douk-douk / customisés

Clone DOUK-DOUK de Pradel Frères "Au Bidon" / régionaux / douk-douk / copies

Marques de SOLINGEN / Etranger / Allemagne

BOST SARRY / DEMOLLE : Catalogue

COUTELIERS de PARIS en 1922 / Documentation / autres

Liadou : modèles 2017

Le CANIF-REVOLVER (couteaux dédiés / couteaux curieux) 1921

La coutellerie de Chatellerault en 1910 ( par Camille PAGÉ)  / Autour du couteau / villes coutelières

catalogue WESTENHOLM 1930 marque I*XL et couteaux Barlow

Catalogue SHEFFIELD 1816

Catalogue Jacques MONGIN

Couteaux Commémoratis Révolution Française / Historiés

Catalogue PRADEL CHOMETTE

Couteaux Figuratifs : Les ANIMAUX

Le NONTRON / régionaux

catalogue 1991 de la COUTELLERIE NONTRONNAISE

DELAIRE Forges (Couteliers/fabricants/Thiers)

Le chateau du Pirou, par J.Louis GARRET

Les couteaux "AUTOMATIQUES" 1

Les couteaux dits "automatiques" ou "switchblade" sont en général des couteaux à "système d'ouverture automatique". Ils ont connu en France un âge d'or entre les années 1955 et 1970 .

Nombreux ont été les fabricants français - essentiellement thiernois - à proposer des modèles; même si c'est - avec sans doute la coutellerie BEGON -  Pierre DOURIS qui semble avoir été le plus créatif en ce domaine, sous la dénomination "Douris-Chastel".

Puis la demande s'est essoufflée, et la production a été interrompue chez de nombreux couteliers. C'est essentiellement l'Italie qui a continué à fabriquer ces couteaux; mais avec une relativement pauvreté d'inspiration . . . et souvent de finition.

A noter que, dans le langage populaire, on a beaucoup entendu parler d'eux sous le vocable "Crans d'Arrêt"; ce qui est parfaitement inapproprié, tant le mot "cran" signifie tout autre chose, et s'applique notamment à plusieurs familles de couteaux régionaux à "cran forcé" ( Laguioles, rouennais, ... ); mais également parce que les systèmes automatiques sont nombreux, tels que les modèles à lame rentrante ou à inertie, qui ne possèdent pas à proprement parler de "cran d'arrêt".

Un grand merci à Ken WHITFIELD, qui a autorisé la reprise des photos de sa fantastique collection; qui en fait vraiment "Le Pape" des couteaux automatiques !

Dans un premier temps, et prioritairement, nous nous intéresserons aux productions françaises. Elles sont classées par ordre alphabétique des fabricants.

BARGEON

BARGEON est le nom qui figure sur ces productions. En réalité, il s'agit généralement de fabrications de la société GIMEL  BARGEON & Cie.

Une sorte de croix de malte stylisée apparait parfois sur les manches: il s'agit en réalité de la CROIX de GUERRE 14-18, déposée par leur prédécesseur BARGEON & CHAUX en 1917

La Croix de Guerre figure bien sur le manche, dans un cercle, du côté opposé à la sécurité; mais il se distingue mal en fond noir; il est plus visible sur les exemplaires à manche couleur crême

Détail du marquage de la CROIX de GUERRE 14.18, plus visible sur cet exemplaire

Cet exemplaire à manche plastique imitation bois de cerf, et à lame inox, porte sur la lame le nom de son revendeur, la coutellerie Camels à Laguiole; nom plus fréquemment rattaché aux couteaux Laguiole.

Ce modèle est sans doute le plus petit automatique "opérationnel", si l'on excepte quelques gadgets qui le sont nettement moins! Il mesure 7.5 cm fermé, et 14 cm ouvert.

BEGON

BEGON . . . ou plutôt BEGON CHEVALERIAS

Ce marquage "247", présent sur le couteau précédent était un marquage courant de BEGON CHEVALERIAS, déposé en 1958

Rare exemplaire multifonction

CARTAILLER

La société fabricante s'appelait plus précisément " CARTAILLER  DELUC  & Cie "

Pour refermer le couteau, il est nécessaire au préalable de décranter le blocage par une traction sur l'anneau

Très beau et rare modèle, doté d'accessoires en plus de la lame

Ce petit modèle (8.5 cm fermé / 16 cm ouvert) a la particularité de posséder une palanquille à anneau rond; qu'il faut actionner pour pouvoir le refermer.

CHARLES  Marcel

Ce fabricant mineur n'entre dans cette catégorie que par une création : un "clone" du célèbre Douk-Douk de la manufacture COGNET. Il en a réalisé plusieurs versions, dont un modèle possède un système d'éjection de lame, particulièrement puissant; et unique dans une galaxie pourtant étoffée des copies du célèbre couteau de tôle repliée.

Son marquage à "L'Ours et Chevrons" a été déposé en 1951.

.

CHATELLERAULT (type)

Le système est sans doute efficace, mais porte un peu atteinte à l'élégance naturelle du couteau-poignard de Chatellerault

Ici, au contraire, le bouton poussoir est parfaitement intégré à la ligne du couteau. Le reste du mécanisme n'est pas apparent

DOURIS CHASTEL

Le modèle HALLALI à manche synthétique "façon chevreuil" est très recherhé par les collectionneurs

La version SMASH comporte un pied de manche à fourchon

Une création très "kitsh", avec l'imitation des poils de cervidé et le sabot terminal. A noter la présence d'une mitre haute de type Chatellerault, telle qu'elle apparait sur les couteaux-poignards

Comme son nom le suggère, le SAUT-OUVERT est un grand modèle à ressort puissant

le SUPEROTO a la particularité de disposer d'une lame rentrante éjectable .. On retrouve sur les côtés, le décor en losanges présent sur le SAUT-OUVERT.

DOURIS CHASTEL a également produit de solides couteaux de poche multipièces disposant d'un système d'ouverture automatique de la seule lame principale

DOURIS EXTRAT Joseph

Système original : La fausse palanquille tient le couteau fermé, comme ouvert à lame bloquée. Dès qu'on la relève dans la position fermée, la lame jaillit. la maison DOURIS EXTRAT a surtout produit dans les années 50.

DAVID Genès

Création des années 1990, ce LAGUIOLE à ouverture automatique a été fabriqué par la maison Genès DAVID, qui marque "A l'Arbalete"

FLORINOX

Lorsque la famille MOREL est arrivée aux commandes de la société PIRONIN FRADIN, elle a bien sûr conservé les deux marquages habituels, "290 PIRONIN" et " FLORIDOR"; mais a également déposé une variante de ce dernier, "FLORINOX", rapidement devenu le marquage principal.

Ces automatiques de petite taille ( 9.5 cm fermés / 17 cm ouverts) sont d'une grande fiabilité. Ils ont été créés par la maison MOREL, à St Rémy s Durolle, et sous l'appellation FLORINOX .

GAYTE

De silhouette assez originale et épurée, ce couteau porte le marquage "INOXYD", utilisé et déposé par le coutelier thiernois ( de Chabreloche précisémment) Emile GAYTE ( à noter que ce marquage existe aussi pour une entreprise du nogentais)

GOURCY

La maison GOURCY, connue sous son nom commercial " POUDRILLE ", s'est transmise de façon familiale pendant un siècle, avant sa reprise par Lucien NÉRON, dans les années 1950.

Le marquage "phare" accompagnant les fabrications GOUCY était " La Pomme de Rampe", ou " Boule de Rampe "; très souvent confondue avec un gland de chêne, ou un oeuf dans son coquetier !

la maison GOURCY s'est fait une solide réputation dans la fabrication des "vendettas corses" sous la marque "Poudrille", le plus souvent associée au marquage à la "Boule de Rampe". Ce couteau est le seul modèle à ouverture automatique.

Suite au chapitre "Automatiques" 2